Sarkan
Bienvenue sur Sarkan !

Vous êtes un loup, encore dans votre lieu d'habitation. Votre plus grande force est une qualité bien particulière. Vous êtes le plus rapide ou le plus fort, le plus diplomate ou le plus roublard... Cette qualité est votre "qualité élite", où vous surpassez les autres loups autour de vous.

Une île existe, loin de chez vous. Les loups y sont enlevés par une force inconnue. Tous ont, comme vous une qualité élite. Si deux meutes sont dirigées par des louves, une reste sans Alpha, laissant ses membres perdus, et sans ressource.

Somnolent, vous allez vous coucher... Vous réveillerez-vous au même endroit ou sur cette île au milieu de l'océan ?

Sarkan

L'île déserte et paisible au milieu de l'océan
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alors... C'est toi ? — Priorité à Dragan.

Aller en bas 
AuteurMessage
Éros
Trace fraîche
Trace fraîche
avatar

Alignement : Inconstant
Qualité élite : Serpent
Messages : 47

Votre Loup
Jauge combat:
8/100  (8/100)
Légende:
Relations:

MessageSujet: Alors... C'est toi ? — Priorité à Dragan.   Lun 18 Mai - 20:24

« Alors... C'est toi ? »
‹ Éros & Dragan ›


Vagabonder, voyager, errer, trainer... Ils pouvaient appeler ça comme ils le voulaient, mais pour Éros, le mot qui convenait le mieux à ses "activités" était Aventure. Partir découvrir le monde, pour assouvir sa soif de découverte. Il se considérait comme un aventurier. Un aventurier qui cherchait à comprendre le monde dans lequel il vivait. Un aventurier qui cherchait à connaitre la terre sur laquelle il marchait. Oui, c'était ça. Sa vie de "nomade" lui permettait d'apprendre plein de trucs super. Il aimait bien sa vie et ne s'en plaignait pas. Il avait prit de sa mère ce côté très... Vagabond. Pour lui, sa phrase fétiche, c'était qu'il n'avait ni lois, ni frontières. Tout comme sa mère. Enfin, sa mère l'engueulait tout de même parfois. Parce qu'il fallait faire attention aux inconnus et pleins d'autres règles totalement crétines. Enfin, il avait prit d'autres choses de sa mère... Notamment le côté plutôt farouche de cette dernière. Et puisqu'il ne connaissait pas son père, il ne pouvait pas dire s'il avait prit de ce dernier certains traits de caractère. C'était la surprise, le mystère total. Et il était affreusement curieux. Alors, évidemment, comme ses soeurs, il avait la folle envie d'en savoir plus sur son père et sur le Kohinoor.

C'était pour cela qu'aujourd'hui, il avait quitté la tanière pour filer vers le Kohinoor. Il n'avait pas voulu emprunter les souterrains parce que les renégats y trainaient de plus en plus souvent. Alors il était sorti par le Puits Sylva et il avait galopé jusqu'à la frontière qui séparait le territoire d'Iselwyn de celui du Kohinoor. Puis il s'était enfoncé dans le territoire.

Ce qui l'avait surprit en premier, c'était l'absence de neige sur tout le début du Kohinoor. Il marchait dans la Steppe des Nuages, mais au lieu que ce soit de la neige sous ses coussinets, c'était de la terre et de l'herbe.

Éros continua de marcher dans la Steppe, tout en observant les environs. C'était sacrément joli ici. Il ne comprenait pas pourquoi sa mère détestait autant ce territoire... ! Lui, il aimait bien.

_________________
‹ N'as-tu jamais dansé avec le Diable au clair de lune... ? ›
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragan
Crocs acérés
Crocs acérés
avatar

Alignement : Croyant
Qualité élite : Combat + Chasse
Messages : 556

Votre Loup
Jauge combat:
62/100  (62/100)
Légende:
Relations:

MessageSujet: Re: Alors... C'est toi ? — Priorité à Dragan.   Lun 18 Mai - 21:29

    Dragan était d'humeur morose. Sa mère était partie vers Neona. Il n'osait pas demander à sa soeur de l'espionner. De toute manière, ce qu'elle trouverait un jour n'était un mystère pour personne. Cela le rendait profondément déprimé, surtout le soir. La Lune allait retrouver sa rondeur. Sa mère le verrait de Neona.

    Lui le verrait du Kohinoor.

    Il manqua de louper la forme qui galopait sur la Steppe. Il crut d'abord que c'était un gamin de Kunal qui se promenait près de la frontière. Pas sûr qu'il ait reçu le sermon classique de "Là bas c'est pas chez nous, il se rapprocha".

    Et l'odeur qu'il perçut en approchant, et une fois bien en vue, n'était pas celle du Kohinoor. C'était une odeur franche de solitaires. Et une odeur de fond qui lui rappela une étrange rencontre dans les souterrains... C'était peut-être le hasard.

    - Les solitaires de tout âge doivent rester hors du Kohinoor, dit t-il d'une voix forte en se redressant. Ouais, c'est à toi que je parle, gamin.

    Il n'avait ni le poil ébouriffé ni les crocs sortis. C'était un gamin après tout, il pouvait le prendre par la peau du cou et le ramener à la frontière. Ou le balancer de la falaise, si il avait envie. Peu de danger.

_________________